Favoris

Catégorie : Astuces

Importer une voiture d’Allemagne ? Quelles sont les démarches.

Importer une voiture d’Allemagne peut être un réel avantage financier, néanmoins il faut se renseigner sur les démarches à réaliser pour ne pas avoir de surprise. Dans cet article découvrez les réponses à vos questions et apprenez-en plus entre la fiscalité de la France et de l’Allemagne.

Sommaire

Importer une voiture d’Allemagne

Les voitures allemandes sont connues pour être très bien optionnées, avec peu de kilométrage et avec un prix plus attractif que les voitures présentes en France.

La différence de prix entre les voitures France et Allemandes s’explique par la quantité de véhicules d’occasion en vente. Il y a en moyenne deux fois plus de véhicules en vente en Allemagne ce qui propose un grand catalogue de choix et donc fait baisser les prix. 

Il s’agit d’une voiture qui compte plus de 6000km sur son compteur et dont son immatriculation date de plus 6 mois.

Définition voiture occasion

Il est important de noter qu’il est interdit, par la loi Allemande, de modifier un compteur kilométrique. Cette loi pourra vous protéger de certaines personnes malveillantes, toutefois faites attention à certains détails avant d’acheter votre voiture. Par exemple, le moyen de paiement peut révéler une possible fraude.

Voici des points à regarder pour éviter tous les problèmes :

  • Le moyen de paiement : Évitez tout paiement en liquide et privilégier les paiements bancaires
  • Éviter les concessionnaires multi-marques 
  • Éviter d’acheter à un particulier
  • Privilégier les concessionnaires spécialisés.

Faire appel à un mandataire

Pour éviter de tomber dans les quelques pièges qui peuvent se dresser sur votre route, vous pouvez faire appel à un professionnel qui lui connaît les rouages et pourra facilement vous importer une voiture d’Allemagne. Dans ce cas de figure, c’est à vous de savoir si vous êtes prêt à payer quelqu’un pour le faire ou alors réaliser l’importation vous-même pour pousser votre économie à son maximum. 

Les démarches pour importer votre voiture d’Allemagne

Les plaques d’immatriculation à utiliser

Un point très important pour votre importation est de modifier votre immatriculation. En Allemagne, il existe une plaque provisoire pour l’exportation (appelé plaque de transit) qui vous est obligatoire. N’hésitez pas à demander au vendeur de votre véhicule de vous aider pour la création de celle-ci.

Exemple d’une plaque de transit Allemande :

plaque transit allemagne

De plus, vous devrez souscrire à une assurance allemande qui devrait vous protéger pour le voyage du retour vers la France.

Les documents que vous devez vérifier

Lorsque vous allez repérer la voiture que vous souhaitez acheter, il faut que vous vérifiez que le propriétaire du véhicule dispose bien de certains documents.

  • La carte grise allemande avec les deux feuillets.
  • Le certificat de conformité européen, le COC.
  • Le contrôle technique.
  • Le carnet d’entretien du véhicule. 

Une fois que vous avez vérifié la conformité de ces documents vous pouvez demander le contrat de vente. Le vendeur vous demandera par la même occasion votre carte d’identité et un justificatif de domicile. 

Par la suite vérifier bien les informations ajoutées sur le contrat afin d’éviter tout problème avec les papiers que vous allez créer à l’avenir pour votre voiture.

Point règles fiscal : La TVA et quitus fiscal

Quand vous êtes rentré en France, il vous reste des dernières petites choses à réaliser. Pour finaliser la démarche pour importer une voiture d’Allemagne Vous devrez faire une demande auprès des impôts pour obtenir le quitus fiscal de votre véhicule. 

Ensuite pour immatriculer en France votre nouveau véhicule, vous devez faire une demande d’immatriculation sur le site de l’ANT.

Une fois que vous avez reçu votre carte d’immatriculation, mettez vos nouvelles plaques sur votre voiture.

Ce qu’il faut retenir

importer sa voiture de collection en allemagne

Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour importer une voiture d’Allemagne correctement voici un petit récapitulatif des tâches à ne pas oublier. 

  • Trouvez votre véhicule chez un concessionnaire.
  • Vérifier la conformité des papiers du véhicule.
  • Récupérer une plaque de transit et une assurance.
  • Immatriculer votre voiture en France et récupérer le quitus auprès des impôts.

Si vous souhaitez rencontrez des personnes qui possèdent une voiture importée, n’hésitez pas à vous rendre à des événements disponibles sur notre plateforme.

AdminForlaps
3 novembre 2020
post
Haut